maisondagoit BOUTIQUE☚SHOP
Chloé Radiguet • Julien Cendres
5.00
HOP J'achète

« L’année 1920 est elle aussi fertile en créations comme en
publications, de poèmes isolés ou en recueils – qui retiennent l’attention d’André Malraux –, de saynètes, d’un livret d’opéra, de contes, d’articles, et de deux essais.
En 1921, il se consacre surtout à l’écriture de son premier roman, et écrit aussi un conte ; des poèmes, des chroniques et deux pièces de théâtre sont édités.
Au cours de l’année 1922, divers poèmes et textes sont
publiés dans des revues, et un essai paraît au mois d’octobre. Il entreprend l’écriture de son second roman, et fait la connaissance de Bernard Grasset.
La parution du Diable au corps au mois de mars 1923, qui lui vaut une notoriété immédiate, ne modifie en rien ses habitudes de travail ; il termine Le Bal du comte d’Orgel, compose le recueil de poèmes Les Joues en feu et en rédige la préface, écrit un récit, ébauche des nouvelles, établit des fiches de documentation pour une biographie romancée, et enfin met en ordre l’ensemble de ses manuscrits.
Le 12 décembre 1923, Raymond Radiguet est emporté par une fièvre typhoïde – à l’âge de vingt ans. »

Deux feuilles de papier bouffant 85 gr pliées l'une sur l'autre, l'une dans l'autre.
Impression couleur et pliage à la main.
Dimensions : 23 x 11 cm.

Photographie / Raymond Radiguet par Valentine Hugo.

©derrierelasalledebains

Keep shopping